https://www.facebook.com/SanctuaireAlencon/https://twitter.com/https://www.youtube.com/channel/UCriSccv-E9s4bOiPDB3d2Wg/
ContactContact Allumer un ciergeAllumer un cierge Faire un donFaire un don
Accueil > Revue de presse > Saints Louis et Zélie Martin se disputaient-ils ?

Saints Louis et Zélie Martin se disputaient-ils ?

2 février 2021 – Aleteia

Louis et Zélie Martin, les parents de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus ont été canonisés en tant que couple. Leur sainteté les a-t-elle dispensés des hauts et des bas de la vie conjugale ? Leur vie de famille était-elle lisse, exempte de tout conflit ? Aleteia a posé la question à Guy Fournier, diacre et adjoint au recteur du sanctuaire Louis et Zélie d’Alençon.

Aleteia : La famille Martin a-t-elle vécu comme une famille ordinaire ?
Guy Fournier : Toute vie de famille n’est pas un long fleuve tranquille : aléas, caractères de chacun, fatigue, stress, chamailleries dans la fratrie, caprices des petits, envies des adolescents, difficultés éducatives, excès de travail par moment ou au contraire risque de le perdre en temps de crise, fragilisation par la maladie, les décès… toutes ces réalités cumulées n’ont pas épargné la famille Martin. Tensions et désaccords ont surgi, ainsi que quelques éclats de voix. Comment s’en étonner dans une famille de cinq enfants, avec une entreprise à faire tourner et une maman avouant « être parfois esclave de son point d’Alençon » ? Elle est quelquefois sur pied de 5 heures du matin à 23 heures 30. Il faut tout mener de front (vie de famille, fréquentes maladies des enfants, entreprise de dentelle et parfois migraines de Zélie…). Au milieu de tout cela le cap est maintenu : Dieu reste « premier servi ! » Voilà le «ciment » du couple !

De sérieux régulateurs sont nécessaires pour sortir grandi de ces pesanteurs du quotidien. En étudiant la vie de Louis et Zélie Martin, j’en ai noté cinq : le respect mutuel, l’écoute réciproque, le dialogue, la franchise, la prière personnelle et familiale. Il en est résulté une véritable unité de vie.

Les tempéraments de Louis et Zélie s’accordaient-ils parfaitement ?
Louis et Zélie sont parfaitement unis sur leur projet de vie et ils avancent avec leurs différences. Zélie n’aime pas les voyages : « À vrai dire je ne me plais guère qu’assise à ma fenêtre à assembler mon point d’Alençon » , alors que Louis les apprécie. Zélie est très active, « l’activité en personne, toujours occupée à sa dentelle, à son ménage, à ses enfants, à sa correspondance. Notre père avait fort à faire pour la soulager et pour la persuader d‘accepter de l’aide » précise Céline. Louis est un contemplatif, heureux dans la nature. Il aime les voyages, prend son temps…

Lire la suite sur Aleteia