https://www.facebook.com/SanctuaireAlencon/https://twitter.com/https://www.youtube.com/channel/UCriSccv-E9s4bOiPDB3d2Wg/
ContactContact Allumer un ciergeAllumer un cierge Faire un donFaire un don
Accueil > Homélies > Dieu nous offre trois rendez-vous

Dieu nous offre trois rendez-vous

Homélie du Mercredi des Cendres – 17 février 2021

« Proximité d’un Dieu qui se révèle miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour pour tous ceux qui le cherchent.
Il est tout proche et il nous offre trois rendez-vous qui vont alimenter notre temps de Carême. Quelque soit l’ordre que l’on prend, nous pourrions retenir ce que nous offre l’Evangile ce matin. Curieusement, ce n’est pas d’abord la prière qui est énoncée dans ce passage de l’Evangile de ce jour.
Le premier rendez-vous, c’est l’aumône qui caractérise la charité et l’amour fraternel comme voie royale pour rejoindre le Seigneur qui est tout proche. C’est une expression de la charité qui a droit à une certaine primauté pour la rencontre de Dieu. Nous allons avoir à choisir sur les formes que cette charité et cette dimension de l’aumône pourront se traduire. Malgré le contexte actuel, nous ne devons pas oublier les grands combats que généralement le Carême nous permet de rejoindre pour un meilleur partage des biens, pour un souci du développement, pour un certain nombres de causes aux plus proches comme à l’international.
En lisant l’écriture ce matin, il m’apparaissait qu’il y avait peut être une forme d’aumône, c’est à dire de partage, que nous aurions à développer entre nous. Dans un contexte, quelques fois, où de la désespérance ou de la négativité se déploient, où la critique et les plaintes sont communes envers les autres et soi-même, n’y aurait-il pas une forme d’aumône, de charité qui serait de recueillir toutes les belles choses qui se manifestent aussi dans les temps que nous traversons ?
On a parlé, ces dernières années, de cette solidarité autour des soins. De cet amour dont les soignants ont témoigné. J’ai été frappé, ces jours-ci, par un projet de soirées via Internet qui puisse permettre à tous ceux qui le souhaitent de contempler le projet de Dieu pour l’Humanité.
Il y a plus de 165 inscrits à ces soirées, qui vont se dérouler pendant ce temps du Carême. Je ne suis pas sûr que, dans un contexte habituel, il y aurait eu 165 personnes dans la salle de la Providence à Alençon. Quand on voit se déployer toutes les propositions de retraites sur le net, essayons de regarder plus que ce positif. Car le positif, on peut toujours essayer de le comparer au négatif, il y aura toujours des raisons. Essayons de discerner l’esprit du Seigneur. Où se manifeste-t-il ? Qu’attend-t-il de nous ?

En ce temps particulier du Carême, nous allons le rejoindre, l’accueillir, en témoigner, le partager avec d’autres et nous engager concrètement à ses côtés dans l’oeuvre qu’il attend de nous.
Essayons d’être des guetteurs, des veilleurs d’espérance et de porter cette aumône autour de nous, animés par la confiance que le Seigneur ne nous abandonne pas. »

Derniers articles