https://www.facebook.com/SanctuaireAlencon/https://twitter.com/https://www.youtube.com/channel/UCriSccv-E9s4bOiPDB3d2Wg/
ContactContact Allumer un ciergeAllumer un cierge Faire un donFaire un don
Accueil > Edito > Une perspective qui ne peut que nous réjouir

Une perspective qui ne peut que nous réjouir

Édito – janvier 2021

À l’heure de nous offrir des vœux pour cette année 2021, si nous voulons qu’ils ne restent pas des « vœux pieux », sans prise sur notre vie et son bonheur, sans doute convient-il qu’ils s’incarnent dans des objectifs précis.
Il en est un qui nous offre le Pape François par l’annonce d’une « Année de la famille », faite lors de l’angélus de la fête de la Sainte Famille, le 27 décembre dernier.
Année consacrée à la place de la famille dans l’Eglise, qui s’ouvrira avec la fête de Saint-Joseph le 19 mars 2021 et se conclura le 26 juin 2022, lors de la 10e Rencontre mondiale des familles à Rome. Et déjà 12 propositions nous sont offertes qui concernent, entre autres, la préparation des couples au mariage et l’accompagnement de la beauté et de la difficulté de la vie conjugale.
Un objectif qui nous rejoint dans ce qui fait le cœur de la mission du sanctuaire d’Alençon et de ses propositions au service des familles. Confions dès maintenant cette année et ses fruits à l’intercession de Saints Louis et Zélie, premier couple canonisé en tant que tel, en 2015 au cours de ce Synode sur la famille. Et avec eux, tournons-nous vers la Sainte Famille elle-même avec ces mots de la prière qui conclue l’exhortation apostolique post-synodale du Pape François sur la joie de l’amour, Amoris Laetitia :

« Sainte Famille de Nazareth, fais aussi de nos familles
un lieu de communion et un cénacle de prière,
d’authentiques écoles de l’Evangile et de petites Eglises domestiques. »


P. Thierry Hénault-Morel, Recteur