https://www.facebook.com/SanctuaireAlencon/https://twitter.com/https://www.youtube.com/channel/UCriSccv-E9s4bOiPDB3d2Wg/
ContactContact Allumer un ciergeAllumer un cierge Faire un donFaire un don
Accueil > Edito > Apprendre à aimer, à la manière de Dieu

Apprendre à aimer, à la manière de Dieu

Edito Carême 2022

Chers amis,

Chaque année, le Seigneur nous offre les beaux cadeaux des temps liturgiques pour nous remettre dans les starting-blocks de notre vie chrétienne. Le carême est un de ces moments particulièrement favorables.

En cette année de la famille, le sanctuaire d’Alençon vous invite à vous laisser renouveler dans votre manière d’aimer. Mieux encore : à apprendre à aimer à la manière de Dieu. Et ceci, à l’école de l’Hymne à l’amour de saint Paul (1 Cor 13) et du commentaire qu’en fait le pape François dans l’exhortation apostolique post-synodale : Amoris Laetita – la joie de l’amour.

Les saints Louis et Zélie et Thérèse seront là avec nous, pour nous accompagner de leur témoignage et de leur intercession, sur ce chemin.

Cet Hymne à l’amour est assurément le texte le plus choisi par les futurs mariés pour la célébration de leur mariage. Il nous fait toucher du doigt la faiblesse de la langue française sur ce point. Elle n’a qu’un mot, ou presque, pour dire toutes les facettes de l’amour. Saint Paul nous aide à qualifier ce qu’aimer veut dire.

« La charité est patiente ; 
la charité est serviable ; 
elle n’est pas envieuse ; 
la charité ne fanfaronne pas, 
elle ne se gonfle pas ; 
elle ne fait rien d’inconvenant, 
ne cherche pas son intérêt, 
ne s’irrite pas, 
ne tient pas compte du mal ; 
elle ne se réjouit pas de l’injustice, 
mais elle met sa joie dans la vérité. 
Elle excuse tout, 
croit tout, 
espère tout, 
supporte tout » 
(1Co 13, 4-7).

En nous efforçant de vivre un amour de cette qualité-là, nous permettrons la réussite de ce à quoi le plus grand nombre aspire et connaitrons la joie d’aimer, en famille et plus largement. Mais aussi nous grandirons dans ce qui fait l’objectif de notre vie : progresser dans la ressemblance avec Dieu et être ses fils, non de mots mais en vérité.

Le carême peut en être l’occasion. La situation nationale et internationale nous y appelle.

Alors : bon carême à tous, dans la prière et dans notre manière de vivre !

Articles récents