https://www.facebook.com/SanctuaireAlencon/https://twitter.com/https://www.youtube.com/channel/UCriSccv-E9s4bOiPDB3d2Wg/
ContactContact Allumer un ciergeAllumer un cierge Faire un donFaire un don
Accueil > Echos > Se redire Oui avec Louis et Zélie

Se redire Oui avec Louis et Zélie

21 juillet 2020

Les 12 et 13 juillet, le Sanctuaire d’Alençon fêtait saints Louis et Zélie Martin. Un week-end d’enseignements et de pèlerinage, présidé par Mgr Valentin, a réuni une quinzaine de couples pour un temps privilégié.

« Chaque jour, se redire Oui ». Le mariage comme sanctification du quotidien, comme chemin que le regard et la tendresse de Dieu éclairent… mais aussi comme bénédiction pour le monde, voilà ce que Louis et Zélie ont su vivre et qu’ils transmettent aujourd’hui encore.

« Un couple qui s’aime et qui se le dit. » C’est ainsi que le père Thierry Hénault-Morel, recteur du sanctuaire, a présenté les parents Martin aux couples venus découvrir ou redécouvrir ce couple uni par la confiance : la confiance mutuelle et la confiance en Dieu.

Pour devenir le « oui » durable et profond du mariage, l’enthousiasme de l’amour doit s’appuyer sur une base solide : ce « oui » que Dieu lui-même nous dit chaque jour. C’est de Dieu que nous recevons l’amour dont nous aimons : c’est de lui aussi que nous recevons la capacité d’affirmer notre engagement et de le tenir. Pour rappeler cela, Mgr Valentin a présenté les paraboles de la Miséricorde, dans lesquelles Jésus se penche sur la réalité la plus concrète de l’homme (la drachme perdue d’une ménagère, le troupeau d’un berger, les tribulations d’un enfant prodigue). Jésus nous demande : « Savez-vous voir celui qui manque… Celui qui s’éloigne ? » Ces Paraboles sont un appel à une fidélité qui est chemin de progrès et de lucidité : la fidélité de l’amour qui croît en s’éprouvant. Elles sont aussi appel à la délicatesse du coeur, et se terminent sur une invitation à la joie : la joie des retrouvailles, la joie de la communion que permet le « oui ».

Marche des époux

C’est sur cette joie des retrouvailles sur le pont de la Sarthe, lieu de la première rencontre de Louis et de Zélie, que s’est achevée la marche des couples le samedi après-midi : époux et épouses avaient chacun emprunté un itinéraire différent. Un temps de méditation et de prière a rythmé ce court pèlerinage, pour laisser se déployer en soi d’une manière nouvelle le « oui » de son mariage. Ce fut aussi l’occasion pour chacun de rédiger un message pour son conjoint. L’échange des messages fut suivi d’un renouvellement des promesses de mariage, dans la chapelle Sainte Thérèse.

Rencontre sur le Pont de la Sarthe

C’est sur la scène, simple et pleine de grâce, de l’Annonciation, que s’est ouverte la journée du dimanche. Par l’évocation de la petite maison de Nazareth et de la modeste jeune fille qui y habite, et dont le « oui » transformera le monde, Mgr Valentin a expliqué que tout consentement implique de s’exposer à Dieu et de recevoir son pardon, afin d’aller plus avant dans l’amour. Le « oui » de Marie ouvre le chemin à tous ceux qui suivront. Il tisse une relation nouvelle entre Dieu et les hommes. Il est attentif, comme elle le montre à Cana. Il intègre la vie tout entière, avec son passé, son présent et son avenir.

Le mariage est une Ascension, que les « oui » aident à gravir. Cette Ascension du week-end s’est matérialisée par la bénédiction des couples par le reliquaire des saints Louis et Zélie, dans la chapelle de leur Maison, le dimanche après la messe dans la basilique.

Bénédiction des époux

C’est par une visite des lieux de la Famille Martin en pays d’Alençon que ce week-end de fête a pris fin, donnant à tous le souhait de rendre visite à Louis et Zélie une autre fois, car « on vit de si belles choses avec eux ! »