https://www.facebook.com/SanctuaireAlencon/https://twitter.com/https://www.youtube.com/channel/UCriSccv-E9s4bOiPDB3d2Wg/
ContactContact Allumer un ciergeAllumer un cierge Faire un donFaire un don
Accueil > Echos > L’édito – À l’heure des vœux…

L’édito – À l’heure des vœux…

En 1871, écrivant à son frère Isidore, Sainte Zélie lui souhaite «  toutes les bénédictions du Ciel » et ajoute « si le bon Dieu m’exauce, tu seras le plus heureux des hommes en ce monde et dans l’autre… » (CF 76, 28 décembre 1871)

Six ans plus tard, se rendant à Lourdes pour demander la guérison de son cancer, pleine de reconnaisse à l’égard de sa belle-sœur pour tout ce qu’elle fait pour elle, elle lui confie : « Je prierai la Sainte Vierge de Lourdes qu’elle vous le rende au centuple en ce monde et en l’autre. » (CF  207, 14 juin 1877)

Désireuse de ne pas dissocier les deux mondes et leurs bonheurs, Zélie se démarque en cela de la Vierge Marie disant à Bernadette lors de sa 3ème apparition : « Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde mais dans l’autre ». Ce que d’aucuns traduisent, à partir du patois de Lourdes : « non pas à la manière de ce monde mais de l’autre ».

Et si, à l’heure des vœux, si nous nous posions la question du vrai bonheur à souhaiter à ceux qui nous sont chers, nous pourrions entendre le pape François nous répondre : non celui qui rend tellement satisfait de soi-même « qu’il n’y a plus de place pour la parole de Dieu, pour aimer les frères et pour jouir des choses les plus importantes de la vie » mais celui qui « nous libère de la faiblesse de l’égoïsme, du confort, de l’orgueil. » Exhortation apostolique sur l’appel à la sainteté dans le monde actuel 68 et 65.

Sur ce chemin des Béatitudes à vivre dès ce monde, nous vous souhaitons une Bonne Année 2020 !

P. Thierry Hénault-Morel, recteur du sanctuaire

Janvier 2020